Je me suis fait attaquer par un élan !

Hier, nous sommes partis en excursion au parc naturel de Älgens Hus, pour visiter une ferme d’élans. Nous avions une heure de trajet en bus dans la pampa suédoise toute enneigée et nous ne pouvions cacher notre excitation !

Une drôle d’entrée en matière

Une fois arrivés à la ferme, le propriétaire nous a invité à déjeuner dans son petit chalet avant d’aller à la rencontre de ses élans. Et chose assez bizarre… un buffet à volonté proposant de l’élan en sauce accompagné de petits légumes – la bonne idée ! Je vous épargne la photo du plat qui n’était pas très esthétique, mais imaginez une sorte de blanquette avec de l’élan à la place du veau.

IMG_2579

©Agathe Rose (Umeå, 2017)

IMG_2701

©Agathe Rose (Umeå, 2017)

IMG_2705

©Agathe Rose (Umeå, 2017)

Pour ceux qui se demandent quel goût peut bien avoir l’élan, je dirai que cela ressemble à du boeuf avec un arrière goût d’agneau, à la consistance pas du tout tendre voire filandreuse. Bon après, je ne suis pas une viandarde et je n’ai pas beaucoup d’éléments de comparaison… Les amis qui étaient avec moi comparaient la viande à du cerf. Mais vraiment, il n’y a pas grand intérêt à manger de cette viande selon mon point de vue…  Au moins, j’aurais essayé !

Après un café et une présentation de l’animal par le fermier, nous sommes sortis dans le grand froid (-10 degrés) et nous sommes dirigés vers les enclôts.

 

Première rencontre : un moment de tendresse

Nous avons commencé par le parc des « bébés » (moins d’un an et déjà aussi gros que des chevaux). C’était tellemeeeeent mignon ! Pas du tout effrayés pour des bêtes sauvages, nous avons pu les caresser et leur donner à manger. C’est fou comme ces bêtes sont faites pour le grand froid : ils sont tellement massifs pour leur âge et leur poils sont super durs.

IMG_2587.jpg

©Agathe Rose (Umeå, 2017)

IMG_2597

©Agathe Rose (Umeå, 2017)

IMG_2681.jpg

©Agathe Rose (Umeå, 2017)

IMG_2691

©Agathe Rose (Umeå, 2017)

Bon, il est vrai que je ne me sentais pas super à l’aise avec ses grosses bêtes, mais j’ai passé un super moment dans un environnement vraiment magnifique… la nature, toute blanche avec un ciel rose pâle. Une merveille !

L’enclos des adultes : beaucoup moins mignon

Au bout d’une demie-heure à jouer avec les bébés élans, nous nous sommes décidés à rencontrer les adultes. Et alors là, nous ne sommes plus du tout sur le même gabarit… Ces bêtes-là ont l’air de sortir tout droit de la préhistoire. Nous étions face à deux adultes, un mâle et une femelle, de 3 ans et demi. Le mâle pesait 600kg et devrait peser 750kg l’année prochaine.

Après la jolie expérience que nous avions eut dans l’enclos précédent, nous étions assez confiants et n’hésitions pas à nous en approcher et à les caresser. Mais au bout d’une minute, l’élan mâle en a eu marre et a commencé à nous charger !
J’ai eu la peur de ma vie. Je me tenais en face de lui, à moins d’un mètre, pour le photographier et d’un coup, comme un cheval pourrait le faire, il a commencé à grogner  (je ne sais pas comment on dit pour un élan) et s’est soulevé sur ses deux pattes arrières. J’étais complètement paniquée à la vue de cet animal si près de moi, tellement énorme. Le fermier, s’est alors jeté entre nous deux pour me protéger, et l’animal est retombé à quelques centimètres de nous seulement… Imaginez une Agathe écrasée sous un tel truc ! Lol.

À partir de cet instant, nous avons tous tenu nos distances, et nous longions le grillage de l’enclos, prêts à sortir en cas de nouveau comportement brutal de la bête. Mais au bout de quelques minutes, l’animal a de nouveau chargé et le fermier a alors demandé à tout le monde de quitter le parc.

IMG_2648

©Agathe Rose (Umeå, 2017)

IMG_2652

©Agathe Rose (Umeå, 2017)

IMG_2653

©Agathe Rose (Umeå, 2017)

IMG_2670

©Agathe Rose (Umeå, 2017)

IMG_2675

©Agathe Rose (Umeå, 2017)

Nous sommes alors retournés dans l’enclos des bébés, en attendant l’heure de retour pour Umeå.

IMG_2619

©Agathe Rose (Umeå, 2017)

IMG_2611

©Agathe Rose (Umeå, 2017)

Mon retour sur l’expérience

Malgré le très bon moment passé avec les petits élans, je suis vraiment déçue du déroulement de la seconde partie. Je ne comprends pas comment il est possible de laisser un groupe de 50 étudiants entrer dans un enclôt de mâles adultes si c’est pour rendre les animaux nerveux et mettre la vie des visiteurs en « danger » car oui, un accident pourrait facilement arriver.

De plus, malgré le lien que nous pouvions ressentir entre le fermier et la bête, nous voyons bien une sorte de rivalité entre le mâle et son propriétaire qui n’avait pas l’air de contrôler la situation.

Si vous souhaitez visiter une ferme d’élans, je vous conseille d’y aller en très petit groupe pour le bien des animaux. Je retiens de cette expérience que l’élan est un animal sauvage, qui n’a pas sa place dans le milieu domestique. C’est un animal très puissant, au comportement sauvage et imprévisible.

Préférez visiter la ferme en période d’été, lorsque les bêtes ont encore leurs bois !

 

Publicités

Une réflexion sur “Je me suis fait attaquer par un élan !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s